Bonjour,

N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum de la défense du village de Coeuilly.

Lors de votre inscription dans commentaire, notez UNIQUEMENT le nom de votre rue.

Vous pourrez ainsi communiquer sur les problèmes de votre rue ou du village mais aussi avec le Président et le bureau de l'association.

Notre association est APOLITIQUE et se veut UNIQUEMENT pour la défense du patrimoine du village de Coeuilly, dans sa culture, son histoire, ses habitants, ses personnalités, sa qualité de vie.

Association de la défense du Village de Coeuilly a été créée le 22 avril 2008, régie par la loi 1901 N° W 942002505


Rejoignez nous.
A bientôt



Un problème d'accès au forum ? Rendez vous en bas du forum et cliquer su Contact. L'accès est ouvert sans inscription, pensez à laisser une adresse mail pour réponse, aucun nom, aucun N° de téléphone. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

LES INFORMATIONS DEMANDÉES LORS DE VOTRE INSCRIPTION SUR LE FORUM SONT CONFIDENTIELLES


Merci de votre compréhension


Dim 19 Nov - 10:29
 
DonationAccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ca se passe à Champigny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
***Fanfan***

avatar

Réputation : 0

MessageSujet: Ca se passe à Champigny   Mer 12 Mai - 10:35

Actualité du Parisien du 12 mai 2010 :



Zoom

CHAMPIGNY


La camionnette chute de 20 m sur les voies SNCF


Accident spectaculaire, hier, à Champigny : une
camionnette a soudainement quitté la route surplombant les voies SNCF,
pour chuter vingt mètres plus bas.



Fabienne huger avec Joffrey VOVOS |
12.05.2010, 07h00


Il est environ 13 h 45
lorsque cet employé du service des espaces verts de la ville de
Champigny se trouve au volant de son véhicule de service, rue du Tunnel.
D’après les premiers éléments de l’enquête, il longeait les voies SNCF,
encaissées une vingtaine de mètres en contrebas, lorsqu’il a été
surpris par l’irruption d’un jeune garçon sur la chaussée mouillée par
la pluie.

Voulant l’éviter, le conducteur
aurait alors donné un brusque coup de volant qui l’aurait propulsé
contre des grilles bordant la voie. Sous le choc, les protections ont
cédé, précipitant le conducteur et sa voiture, vingt mètres plus bas
dans un grand fracas.

Le train qui arrivait a eu le temps de freiner
« Les voies qui passent là sont les voies de grande ceinture qui ne
supportent que le trafic de fret, précise la SNCF. Les convois circulent
donc à une vitesse moindre. Au moment où la camionnette est tombée, un
convoi arrivait mais son conducteur a eu le temps de freiner pour éviter
le choc avec le véhicule, qui a fini sa course sur le bord des voies. »
Très vite sur place, sapeurs-pompiers et Samu ont porté secours au
conducteur, coincé dans la carcasse, dans un endroit particulièrement
difficile d’accès. « A l’arrivée des secours, il était conscient et
pouvait parler », précise-t-on en mairie. Mais il présentait de
multiples plaies qui incitaient les médecins urgentistes à la plus
grande prudence quant au diagnostic. Hier, en toute fin de journée, les
spécialistes de l’hôpital Henri-Mondor, où le blessé a été conduit,
considéraient que son pronostic vital était engagé.
Durant tout le temps des opérations de secours, le trafic marchandises a
été interrompu. « Cela correspond à trois trains que nous avons retenus
afin que les opérations se déroulent en toute sécurité, complète la
SNCF. Ce sont des engins de relevage de chez nous qui ont été acheminés
pour dégager la voie du véhicule accidenté. »

J'espère que ce pauvre homme va être sauvé...
Revenir en haut Aller en bas
 
Ca se passe à Champigny
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je passe de l'amour total à l'agacement complet !
» ça ne se passe pas comme je voulais...
» Le temps qui passe
» PG - Le couple pseudo/mot de passe n'existe pas
» comment se passe l'endormissement pour les siestes ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Discussions générales :: Discussions générales-
Sauter vers: